En 1 clic

  • Agenda
  • Bibliothèque
  • Newsletter
  • Réunions
  • Participez
  • Connexion

Productions issues de l'action "urbanisme et énergie" du projet COOPENERGY

Une action du projet COOPENERGY, conduite entre 2013 et 2016, approfondit la coopération entre acteurs de l'urbanisme et de l'énergie, et, entre les différents échelons de collectivités. L'objectif est de renforcer la capacité des acteurs à développer une compréhension globale des enjeux et d'expérimenter différentes situations de dialogue pour mieux intégrer l'énergie dans les documents d'urbanisme et  faciliter le passage à l'opérationnel.

Le site du projet COOPENERGY

  • Créer les conditions favorables pour engager et structurer le dialogue :

 

  • Identifier et dépasser les points d'achoppement entre planifications énergétiques et spatiales :

 

  • Réviser les plans, formuler des recommandations :

  • Région :

- le Schéma régional Climat Air Energie, bientôt intégré dans le Schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires, pourrait intégrer la contribution spécifique des territoires infra-régionaux ("territorialisation des objectifs")

- les porter à connaissance de la Région Rhône-Alpes intègrent mieux la question de l'énergie (avec un volet spécifique et des liens entre d'autres facteurs et l'énergie : foncier, milieux naturels...)

  • VRSRA :

- Une gouvernance élargie aux acteurs régionaux et de l'urbanisme pour le Plan Climat Air Energie territorial

- Un travail spécifique sur les documents de planification inscrit au cahier des charges du Plan Climat (spatialisation des enjeux énergétiques, porter à connaissance, cadastre solaire, ...)

- des travaux sur des facteurs de changement climatique influent sur la réflexion énergétique : recharge des nappes, allergènes ...)

  • Le SCoT Grand Rovaltain

- en veille pour intégrer les orientations, recommandations et éléments de spatialisation des enjeux énergétiques travaillés par le PCAET

  • Les communes interrogées :

- Points clés mis au débat multi-échelons : sécurité des circulations douces, précarité énergétique, modulation de demande de construction, gestion du risque d'inondation, ...

- Prise en compte du végétal, des circulations douces, d'une gestion des eaux pluviales à la parcelle,des possibilités de production d'énergie renouvelable, de recommandations bioclimatiques...

 

Contact Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement : Laurence MONNET - laurence.monnet[AT]auvergnerhonealpes-ee.fr