En 1 clic

  • Agenda
  • Bibliothèque
  • Newsletter
  • Réunions
  • Participez
  • Connexion

En savoir +

Vulnérabilité énergétique des territoires

La réussite de la transition énergétique passe par la prise en compte de cette question de la vulnérabilité énergétique.

La hausse durable, structurelle et sur des temporalités plus ou moins courtes, du coût de l'énergie domestique et de mobilité rend vulnérables certains ménages.

Qu'est-ce que la vulnérabilité énergétique ?

Associé à un budget contraint par des choix de localisation résidentielle non maîtrisés ou des situations de fragilité économique, cette hausse expose les ménages à des situations de précarité énergétique effective (voire de pauvreté énergétique) structurelle ou ponctuelle.
Par effets collatéraux, du fait d’une fragilisation globale des ménages, pourraient s’ajouter des arbitrages contraints dans les modes de vie, et sur la localisation résidentielle et d’emploi, de manière plus ou moins durable. Dans ce contexte, les ménages sur/sous-consomment et sur/sous- dépensent de manière subie ou assumée. On peut alors parler de vulnérabilité et de précarité socio - économique liée aux conditions énergétiques.

Outre les outils de soutien économiques et sociaux, d’autres outils se doivent de l’aborder :

  • Les démarches et outils d’aménagement et de planification du territoire : SCOT, PLU,
  • Les démarches de type « Plan Climat » …

Le projet d’élaboration d’un livre blanc en Auvergne-Rhône-Alpes

Le projet d’élaboration d’un livre blanc, porté initialement par Rhônalpénergie-Environnement, le Pôle Scientifique et Technique "Mobilités des personnes et des marchandises" de l'Etat en Auvergne-Rhône-Alpes et l’agence d’urbanisme de l’agglomération lyonnaise, avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, est soutenu aussi désormais par l'ADEME et le réseau des Agences d'urbanisme d'Auvergne-Rhône-Alpes. Ce livre blanc sur la prise en compte de la problématique dans les politiques publiques s'appuie sur les travaux en séminaire de « prospective-active ». Il permet d’organiser un dialogue entre acteurs provenant de divers horizons et de produire des recommandations que les acteurs (élus et techniciens) pourront s’approprier et mettre en œuvre.

 

Contact RAEE : Pierrick YALAMAS - pierrick.yalamas[AT]raee.org

 

[mise à jour : mai 2016]